10 commandements d’un entretien réussi

1 . L’entretien vous préparerez

On ne le répétera jamais assez, c’est une évidence et pourtant beaucoup de candidats arrivent en entretien sans s’être renseigné au préalable sur les activités de la structure pour laquelle ils postulent. Le recruteur pensera immédiatement que vous n’êtes pas motivé et que vous postulez par hasard. Il faut impérativement montrer votre intérêt pour la structure.

2 . Les bonnes questions vous vous poserez

Avant l’entretien, préparez-vous aux questions que le recruteur pourrait vous poser. Par exemple : « Présentez-vous ? », « Pourquoi postulez-vous ici ? », « Quelles sont vos motivations pour le poste ? », « Pourquoi devrait vous choisir plutôt qu’un autre candidat ? », « Où vous voyez-vous dans 10 ans ? ».

3 . Une tenue sobre vous adopterez

Dans les domaines de la santé et du social, il n’est pas nécessaire de vêtir votre plus beau tailleur ou costume, sauf si vous postulez à un poste de direction. Des vêtements propres et sobres feront l’affaire. Mieux vaut mettre l’accent sur vos expériences et vos compétences plutôt que sur votre tenue.

4 . Ponctuel vous serez

N’arrivez pas en avance, inutile de mettre la pression au recruteur. Mais il est encore plus mal vu d’arriver en retard ! Prenez vos précautions pour éviter les embouteillages et autres désagréments.

5 . Dans les yeux vous regarderez

Il est essentiel de regarder dans les yeux votre interlocuteur. Cela montrera votre franchise et votre intérêt. Si vous ne vous en sentez pas capable, fixez un point imaginaire entre les yeux du recruteur et surtout souriez !

6 . Une attitude naturelle vous adopterez

Pas la peine d’en faire des tonnes et de mentir sur vos compétences. Les recruteurs savent déceler le vrai du faux. De plus, un mensonge se constatera rapidement lors de la prise de poste, n’oubliez pas que vous avez une période d’essai.

7 . Vos propos vous illustrerez

Quand vous mentionnez vos compétences, n’hésitez pas à illustrer vos propos d’exemples concrets. cela permettra au recruteur de comprendre comment vous avez réussi à acquérir et perfectionner vos compétences.

8 . Du tact vous aurez

Le recruteur vous interrogera forcément sur vos précédentes expériences et vous demandera, par exemple, ce que pensent vos anciens employeurs de vous. Tournez votre réponse autour de vos compétences, de vos réussites et de vos échecs mais surtout ne critiquez pas votre ancien employeur. Si vous ne vous êtes pas quittés en très bons termes, inutile de rentrer dans les détails.

9 . À l’écoute vous resterez

Laissez parler le recruteur, inutile de l’assaillir sous un flot de paroles. cela vous permettra également de saisir ce qu’il attend d’un candidat et les particularités de la structure. Vous pourrez, alors, lui poser des questions intéressantes et pertinentes.

10 . De l’intérêt vous montrerez

Montrez votre intérêt pour le poste. Posez des questions au recruteur sur le fonctionnement de l’entreprise, sur le poste. Rebondissez sur ce qu’il vous dit et laissez la discussion s’instaurer entre vous. Pour cela, soyez positif et plein d’entrain, sans quoi le recruteur risque de s’ennuyer.

Et enfin détendez-vous ! Retrouvez également toutes les offres d’emploi sur Staffsante.fr et Staffsocial.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *