Infirmier(e), comment exercer à l’étranger ?

Vous êtes infirmier(e) et vous souhaitez donner un nouvel élan à votre carrière ? Dans ce cas, pourquoi n’allez-vous pas exercer votre profession à l’étranger ?

Vous souhaitez exercer dans un pays de l’union européenne

Vous pouvez exercer dans n’importe quel état européen sans avoir à passer d’équivalence tant que vous justifiez d’une scolarité de dix ans (primaire et secondaire) ainsi que d’une formation professionnelle de trois ans minimum (dont un tiers d’enseignement théorique et la moitié d’enseignement clinique).
Votre seule obligation sera de faire enregistrer votre diplôme auprès de la direction générale de la santé. Après avoir rempli et rendu le dossier, celle-ci vous délivrera une attestation officielle vous permettant d’exercer en Europe. Vous devrez ensuite effectuer une demande d’autorisation pour exercer dans le pays de votre choix. Le pays d’accueil vous donnera une réponse dans un délai de trois mois après réception de votre demande.

Attention, si vous possédez un diplôme délivré avant 1982, vous devrez obtenir une attestation afin de justifier de trois ans d’exercice en tant qu’infirmier(e) au cours des cinq dernières années. celle-ci est délivrée par la ministère de la santé.

Vous souhaitez exercer dans un autre pays étranger

Chaque pays a des modalités d’accueil différentes concernant les professionnels qui souhaitent s’expatrier.

Pour exercer en Australie, vous devez justifier d’un an d’expérience professionnelle et parler anglais. une fois ces deux conditions respectées, vous devez obtenir votre visa. Il vous permettra de rester en Australie un an. Sur place, il faudra vous inscrire au Nurses Board de l’État dans lequel vous souhaitez exercer.

Pour travailler aux États-Unis, remplissez au préalable un dossier que vous enverrez au Board of Registered Nursing. Cette institution examinera et vous autorisera, ou non, à passer le N-CLEX (diplôme d’infirmier américain). À vous ensuite d’obtenir un permis de travail.
Attention, il vous faudra rester au moins deux ans dans le même établissement au risque de perdre ce permis de travail.
Une fois ce permis obtenu, faites une demande de « green card ». Pour cela, votre employeur devra vous sponsorisez, car la green card coûte environ 7 000 dollars.

Moins loin de chez nous, sachez qu’il est également possible d’exercer en Suisse. Si vous souhaitez exercer à Genève, il vous suffit de faire valider votre diplôme par la Croix-Rouge Suisse. Attention, toutefois cette démarche vous coûtera 700e. Une fois votre diplôme reconnu, vous devrez obtenir le droit de pratiquer dans le canton de Genève. Là encore, il s’agit d’une formalité payante (environ 370e).
Le permis de séjour est, quant à lui, valable 5 ans et s’obtient dès que vous avez trouvé un emploi en Suisse. Il suffit d’en faire la demande dans la commune où vous résidez.

Pour connaître les pays étrangers qui recrutent, rendez-vous sur Le Labo Staff.

 

 

 

2 Commentaires

  • 1
    neel
    5 juin 2014 - 12 h 32 min | Permalien

    je souhaiterai avoir des renseignements pour exercer au Portugal en tant qu infirmiere merci

  • 2
    GUEDDOUH
    5 juin 2014 - 14 h 04 min | Permalien

    Je souhaterais avoir des informations relatives à la pratique paramédicale en France.

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *