Être infirmier(e) en intérim

infirmièreL’intérim est un choix pour de nombreux infirmiers qui trouvent dans ce mode d’exercice une certaine liberté. Pour savoir si l’intérim est fait pour vous, Le Labo Staff vous propose de vous éclaircir le sujet.

Trouver un contrat d’intérim

Pour trouver un contrat en intérim, rendez-vous sur Staffsanté ou prenez contact avec une société spécialisée dans le recrutement en intérim de personnels soignants. Avant de vous inscrire, on vous demandera des renseignements sur votre expérience professionnelle. Certaines agences peuvent également demander les originaux de vos diplômes, une pièce d’identité et votre carte de sécurité sociale. Sachez que l’inscription est toujours gratuite.

Avant de commencer

Avant de débuter un contrat en intérim, vous devez passer une visite médicale afin de déterminer votre aptitude à exercer. Le certificat est à remettre à votre agence d’intérim.
Celle-ci vous donnera ensuite un contrat de mission qui précise :
– vos coordonnées
– les coordonnées de la structure
– les dates de début et de fin de mission
– le cadre légal
– les caractéristiques du poste
– le motif
– le montant de la rémunération horaire
– le montant de l’indemnité de la caisse de retraite et de prévoyance.

L’agence d’intérim vous confiera également un relevé d’heures que vous devrez lui retourner, signé par la structure, à la fin de votre mission. Il servira à calculer votre salaire.

La rémunération

La rémunération d’un infirmier intérimaire ne peut être inférieure au salaire d’un salarié de même qualification et occupant les mêmes fonctions.
Au salaire de base sont ajoutées deux indemnités que vous percevrez en fin de mission. Il s’agit de l’indemnité de fin de mission et de l’indemnité complémentaire de congés payés. Elles sont toutes deux équivalentes à 10% de votre rémunération pour la mission.

Avantages et inconvénients

En multipliant les contrats d’intérim, vous augmenterez le nombre de vos références et vous pourrez acquérir une grande adaptabilité. Si vous avez horreur de l’ennui, ce type d’exercice est fait pour vous, car vous ferez de nombreuses rencontres. En tant qu’intérimaire, vous avez la possibilité de choisir vos missions et donc de décider où travailler.
Le salaire est un avantage non négligeable. Grâce aux indemnités de fin de mission, il est supérieur de 20% par rapport à un salarié ordinaire. Comme les autres salariés, vous bénéficierez de la Caisse de Sécurité Sociale, de la Caisse de prévoyance et vous aurez également la possibilité de profiter de formations.

En contrepartie, il faut garder à l’esprit qu’en exerçant en intérim, vous devez toujours être disponible. Il est également difficile de prévoir l’avenir ou de faire des projets. Vous devez pouvoir vous adapter très rapidement à votre nouvel environnement de travail. Enfin les missions étant courtes et multiples, il vous sera difficile de créer des liens avec vos collègues.

2 Commentaires

  • 1
    Rapalo
    17 juin 2015 - 9 h 42 min | Permalien

    Bonjour,
    Je suis intérimaire depuis 20 ans car j’ai suivi mon mari dans toute la France mais arrivée à Paris et inscrite dans plusieurs agences,je tiens à dénoncer L’Appel Médical et Kelly santé qui ont le monopole et qui représente un fléau pour nous.Elles ont leurs IDÉES attitrés et les autres nouvelles ramassent les miettes et souvent des contrats de quelques heures dont personne ne veut alors Attention. Si vous n’avez que l’intérim pour vivre mais surtout il existe d’autres agences bien plus sympa et n’oubliez pas que sans Nous personne ne mange!!!
    Courage

  • 2
    guy
    7 juillet 2015 - 9 h 49 min | Permalien

    Il ne faut pas travailler avec ces agences. Si vous voulez être chouchoutees et travailler en toute humanité, je vous recommande vivement les agenced JBM et HYGIE. Ce sont les meilleures!

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *