Comprendre le Congé Individuel de Formation (CIF)

Le Congé Individuel de Formation (CIF) permet au salarié de s’absenter temporairement de son poste afin de suivre une formation pour préparer un examen ou évoluer professionnellement.
Il s’agit d’une démarche personnelle de la part du salarié, indépendamment des formations prévues par l’entreprise.

Qui est concerné par le CIF ?

Pour bénéficier du CIF, vous devez être salarié du privé en CDI depuis deux ans (dont une année dans l’entreprise actuelle) ou justifier de 24 mois d’activité en CDD durant les cinq dernières années ‘dont quatre mois au cours de la dernière année).

Si vous avez moins de 26 ans au moment du dépôt du dossier, vous devez justifier de 12 mois d’activité dans le privé au cours de cinq dernières années (dont quatre mois en CDD au cours de la dernière année).

Combien de temps dure un CIF ?

La durée maximum du CIF est d’un an à temps complet ou 1 200 heures à temps partiel. Il peut s’étendre sur trois ans. une fois la formation terminée, la salarié réintègre le poste qu’il occupait avant la formation.

Comment financer le CIF ?

Le CIF est financé par l’un des organismes de l’État. Il s’agit du FONGECIF de votre région (Fonds de Gestion du CIF) ou de l’OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agrée). Ces organismes sont alimentés par les entreprises d’au moins dix salariés.
Grâce à ses organismes, le salarié continue de percevoir entre 80 à 100% de sa rémunération durant sa formation ainsi que d’une prise en charge des frais engendrés par celle-ci.

Comment faire pour obtenir un CIF ?

Le salarié doit se renseigner auprès de l’organisme pour lequel son établissement verse sa contribution. Il doit également faire la demande de CIF par écrit à son employeur. Celle-ci doit préciser la durée de l’absence, l’intitulé de la formation, la date de début ainsi que l’organisme qui dispense la formation.
Si la salarié respecte les conditions ci-dessous, l’employeur ne peut pas s’y opposer. Cependant, l’employeur peut choisir de reporter la date de début du CIF s’il juge que congé nuit au bon fonctionnement de l’établissement. La durée maximale du report ne peut pas excéder neuf mois.

 

 

5 Commentaires

  • 1
    Haddouche Mohamed
    5 août 2014 - 9 h 43 min | Permalien

    Bonjour,
    La formation choisit doit elle être en rapport avec les activités de l’entreprise qui emploi le salarié ?

    Cordialement

    Mohamed

  • 2
    Mclaire
    5 août 2014 - 15 h 33 min | Permalien

    Il faut savoir aussi qu il existe le CIF hors Temps de travail qui permet de conserver son emploi tout en faisant en dehors de son tps de travail. Aussi il n y a pas besoin de l autorisation de l employeur. Une formation qui peut être financée ds les mêmes conditions qu un CIF classique. Personne en parle mais ce CIF existe et devrait être plus connu….
    Il répond aux mêmes régles d’éligibilité que le CIF classique ou CIF temps de travail. Il faut le savoir !!

  • 3
    leroy
    5 août 2014 - 17 h 18 min | Permalien

    le CIF est une grosse arnaque car pour mon cas j’en ai fait la demande avec l’accord de mon employeur et obtenu mon concours professionnel infirmier , l’UNIFAF l’organisme où cotise mon entreprise m’a gentiment répondu que il y avait un délai de 7 ans pour l’obtenir…vu que j’aproche 50 ans,faites le calcul sur la motivation a avoir….

  • 4
    marie
    10 août 2014 - 14 h 31 min | Permalien

    Bonjour,

    le CIF N’est pas une arnaque, je suis d’accord que vous ayez fais la demande à votre employeur, qui a d’ailleurs accordé votre absence au sein de son entreprise. Félicitation pour votre réussite.
    quand vous dites que l’UNIFAF vous a répondu qu’il y avais un délais de 7 années pour l’obtenir. ???, je suis désolé, ce ne sont pas eux qui décide. Se que vous devriez faire, ce sont vos démarche au près du FONGECIF, et ces seulement eux avec les éléments que vous leurs fournirais, qui pourrons dire si oui ou non vous bénéficier du financement et à hauteur de 50,60,70,80,90 ou 100%. A savoir, le dossier doit impérativement envoyé au FONGECIF que tu dépend dans les 4 mois avant le début de la formation. Plus tôt tu l’envoi, plus tôt t’es assuré. Puis, si ton dossier est retenue tu disposeras d’un conseillier qui seras responsable de ton dossier du début à la fin de la formation, avec lequel tu pourras communiqué et posé les question qui ne sont pas claire pour toi. sache que si ton dossier est refusé pour motif dossier arrivée trop tard ou autre, tu peux demandé un report de formation pour motif  » problème financier  » et celle-ci te seras accordé sans difficulté, et il me semble tu peut faire un report 2 fois pour problème de financement, afin renseigne toi auprès de ton IFSI. Moi en ce qui me concerne, j’ai fais 2 reports qui mon étais accordé pour ce motif et je me suis présenté cette année avec un FONGECIF pris en charge à 100% à l’appuis.

    Voilà, bonne chance, bon courage et bonne formation.

  • 5
    anita
    5 novembre 2014 - 13 h 45 min | Permalien

    Bonjour, concernant le Cif, l’organisme financeur dépend de ta profession. Pour le médico-social, je dépend d’UNIFAF. je me suis renseignée pour le FONGECIF, pas de dossier car je ne dépend pas d’eux. Donc j’ai fais un dossier auprès d’unifaf pour une reconversion. J’ai renouvelé ma demande cette année et j’attends une réponse. Pourtant j’ai de nombreuses années dans le médico-social.

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *