Comment réussir sa période d’essai ?

Vous avez décroché le job de vos rêves ? Les choses sont loin d’être terminées puisqu’à présent, il va falloir montrer à votre employeur que vous méritez de rester et transformer l’essai.

À quoi sert la période d’essai ?

La période d’essai permet à l’entreprise et au salarié de voir si une collaboration est possible à long terme. Elle est donc déterminante pour la suite de votre évolution dans l’établissement.

La durée de la période d’essai

Selon le contrat et l’entreprise, la durée d’une période d’essai peut varier de quelques jours à quelques mois et doit figurer dans le contrat de travail. En moyenne, sa durée est d’un ou deux mois pour les employés et de quatre mois pour les cadres. La période d’essai peut être renouvelée une fois.

Soyez motivé

Les premiers jours dans un nouvel établissement sont stressants et intenses. vous allez devoir intégrer une importante quantité d’informations, tout en restant attentif, motivé et enthousiaste. Il est essentiel d’être à 200% de vos capacités lors de cette période afin de montrer à votre employeur l’ampleur de vos compétences. Une bonne hygiène de vie sera donc nécessaire si vous souhaitez tenir la cadence.

Communiquez !

Si votre supérieur ne vous convoque pas régulièrement pour faire le point sur le déroulement de la période d’essai, provoquez ces rendez-vous. le silence de votre employeur ne signifie pas forcément que la période d’essai se déroule correctement.
N’hésitez pas à poser des questions pour mieux comprendre vos missions et savoir si vous êtes sur la bonne voie. Si ce n’est pas le cas, vous pourrez toujours rectifier le tir.

Allez vers les autres

Ne soyez pas timide, allez à la rencontre de vos nouveaux collègues. ne perdez pas de vue que vous serez évalué sur votre travail, mais aussi sur votre aisance relationnelle.
Bien s’intégrer est essentiel dans le bon déroulement d’une carrière. Néanmoins, ne prenez part aux médisances, cela pourrait se retourner contre vous.

La période d’essai ne s’avère pas concluante ?

Si votre employeur met fin à votre collaboration au terme de la période d’essai, interrogez-vous et cherchez à en savoir plus. Cela vous permettra d’éviter de rester sur un échec et de mieux rebondir. Si c’est vous qui mettez fin à la période d’essai, peut-être est-ce le moment de vous interroger sur ce que vous souhaitez vraiment et sur le type d’établissement dans lequel vous souhaitez évoluer.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *