Ce qu’il faut savoir pour déchiffrer votre fiche de paie

Votre fiche de paie contient bien plus d’informations que le montant du salaire qui vous est versé chaque mois. Il fait également état des calculs concernant vos primes et cotisations ainsi que celles de votre employeur. 

Le salaire et les primes

Votre salaire est exprimé en brut, duquel sont soustraitées les cotisations sociales pour arriver au net. Peuvent venir s’y ajouter différentes primes comme les primes d’ancienneté, décentralisée (qui remplace l’ancienne prime d’assiduité), d’intéressement ou encore sur les bénéfices.
Si votre emploi implique des changements de rythmes (matin, jour, nuit, garde,…), vous percevez alors une prime d’alternance.

Les cotisations sociales

Elles sont retenues sur votre salaire brut et représentent en moyenne 22 % de celui-ci. Concrètement, elles servent à financer la santé, la vieillesse, le chômage,…
Vous les retrouvez dans votre fiche de paie sous des intitulés comme assurance maladie, maternité, invalidité, assurance vieillesse, allocations familiales, Contribution sociale généralisée (CSG),…

Les cotisations de l’employeur

Si votre employeur prélève les cotisations salariales sur votre salaire brut pour les reverser à l’Urssaf, il doit également en payer un certains nombre qui lui sont directement imputées et apparaissent malgré tout sur votre fiche de paie.
On parle alors des charges patronales.
Il est aussi tenu de verser différentes taxes… Autant dire que le coût total de votre salaire est bien plus élevé que la part que vous recevez chaque mois sur votre compte en banque !

En cas de doute sur votre fiche de paie, n’hésitez pas à vous adresser au service des ressources humaines ou à votre responsable.
Pensez aussi à consulter le code du travail et la convention collective dont dépend l’établissement dans lequel vous travaillez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *